Projets de recherche

Modification du microbiome des truies pour favoriser la productivité, la santé et les performances des porcelets

Description

Il a été démontré que le microbiote intestinal des porcelets est influencé par leur environnement dès le premier jour de leur vie, et que les bactéries initiales ont plus de chances d'établir une colonisation permanente. Cette contamination des porcelets par des bactéries et le transfert de gènes de résistance aux antimicrobiens/antibiotiques (AMR) pourraient même se produire dès leur naissance. Pendant la gestation et autour de la mise-bas, il est possible de modifier le microbiote intestinal des truies par des approches nutritionnelles incluant l'ajout d'antimicrobiens naturels qui pourraient favoriser le transfert d'un microbiote positif pour les porcelets, incluant une réduction des bactéries associées aux AMR. L'objectif de ce projet est d'évaluer l'effet des stratégies alimentaires sur le développement du microbiote des truies et leur impact sur le transfert du microbiote et de gènes associés aux AMR vers les porcelets. Afin d'atteindre cet objectif, deux essais seront réalisés incluant chacun 120 truies gestantes qui seront nourries avec des aliments supplémentés avec des huiles essentielles et des acides gras à chaine moyenne. Des échantillons de matières fécales seront prélevés chez les truies et leurs porcelets pour analyser leur microbiote spécifique ainsi que le transfert précis de gènes associés aux AMR. Ces analyses seront réalisées par l'étude des gènes bactériens (gènes 16S ARNr) et des gènes spécifiques associés aux AMR (séquençage à haut débit).

Domaines de recherche

- Microbiote
- Résistance aux antibiotiques
- Transfert vertical mère-progéniture
- Alimentation en gestation
- Utilisation d'antibiotiques

Directeur de recherche

Frédéric Guay

Milieu de recherche

Département des sciences animales

Ce projet de doctorat est financé par l'Université Laval via une collaboration entre l'université, le centre de développement du porc du Québec et le centre de recherche en sciences animales de Deschambault. Durant son doctorat, l'étudiant évoluera au sein d'une équipe de recherche dynamique qu'est le département des sciences animales et l'institut de biologie intégrative et des systèmes de l'Université Laval. Il sera aussi en contact avec différents intervenants de la filière porcine.

Site web


Soutien financier disponible par programme d’études

Doctorat en sciences animales

Description du programme

Soutien financier disponible*

Financement en lien avec le projet de recherche

20000$ par année pendant 3 années.

Bourse d'étude de l'organisme MITACS

Financement en lien avec le programme d'études

Bourses de réussite

Étapes
Prime
Présentation et acceptation du projet de recherche ET remise du plan de collaboration 3 000$
Progression attendue au programme d'études 3 000$
Dépôt initial de la thèse au plus tard à la fin de la 11e session
4 000$
Total 10 000$

Financement en lien avec l'Université Laval

Sources de financement Montant
Bourses de leadership et d'engagement (Canadiens et résidents permanents) 
30 000$
Bourses citoyennes et citoyens du monde (étudiants étrangers) 30 000$
Bourse pour projet de stage ou de recherche hors Québec  1 000$ à 2 000$
Bourse d’études supérieures des organismes subventionnaires     20 000$ à 70 000$
Répertoire électronique des bourses de troisième cycle 500$ à 50 000$

Programme de bourses d’exemption des droits de scolarité supplémentaires pour étudiants étrangers: bourse permettant à un candidat étranger de payer les mêmes droits de scolarité qu’un candidat canadien, ce qui représente une économie globale d’environ 40 000$. À noter que ceux qui bénéficient de ce programme ne recevrons pas la bourse d'admission au doctorat directement. Votre bourse sera intégrée au Programme d'exemption des droits de scolarité majorés afin de vous permettre de payer le tarif québécois.

* Présentation du soutien financier maximal disponible. Certaines conditions s'appliquent. Sujet à changement sans préavis. Pour plus d'information, renseignez-vous auprès des organismes responsables.

Profil recherché

- Agronomie
- Nutrition
- Biologie
- Bioinformatique
- Microbiologie

Exigences et conditions

- Avoir une maîtrise en microbiologie, biologie, en science animale ou dans un sujet connexe
- Expérience en microbiologie et bioinformatique est souhaitée
- Expérience en laboratoire est souhaitée
- Intérêt à travailler avec les animaux d'élevage

Documents exigés

- Lettre de recommandation
- Lettre de motivation
- Curriculum vitæ
- Relevé de notes

Date limite pour postuler

28 mars 2024

Pour plus d'information

Frédéric Guay
Professeur
Département des sciences animales
frederic.guay@fsaa.ulaval.ca