Projets de recherche

Développement d'outils d'aide la décision portant sur l'analyse des systèmes sociologiques comme support à la planification de la conservation en milieu habité

Description

L'aire protégée d'utilisation durable (APUD) des ressources demeure une inconnue institutionnelle au Québec puisque, bien que ce modèle d'aires protégées soit utilisé par plusieurs pays dans le monde, la notion d'aires protégées en Amérique du nord a été historiquement associée aux statuts de protection stricte. L'APUD permet d'élargir l'éventail des conditions socio-écologiques retrouvées sur un territoire et pouvant être ciblées pour l'établissement d'une aire protégée; elle s'avère donc particulièrement utile pour établir de grandes aires protégées dans le sud du Québec, là où une multitude de parties prenantes et d'usages se chevauchent sur le territoire. En effet, les perturbations anthropiques y couvrent la majeure partie du territoire et si l'on veut y augmenter la proportion de territoire protégée, il faut alors explorer de nouvelles options de conservation qui permettent à la fois une certaine forme d'exploitation des ressources et l'atteinte des objectifs de conservation. Pour ce faire, l'APUD est un outil très prometteur. Cependant, il est nécessaire de se questionner à savoir si nos pratiques actuelles d'exploitation des ressources sont compatibles avec la mission des APUD.

L'objectif du projet de doctorat sera de développer des outils d'aide à la décision pour guider les choix de conservation dans les milieux habités et perturbés, tel que le sud du Québec, sur la base des principes de planification écologique et de la cartographie des systèmes socio-écologiques (SSE). L'aire d'étude sera la forêt de la seigneurie de Lotbinière (FSL). En tant que domaine de recherche émergent, l'analyse des SSE permettra de poser un diagnostic sur la durabilité des paysages anthropisés. Une partie du travail de recherche consistera à intégrer l'apport des différentes fonctions écologiques, la provision des services écologiques et la biodiversité dans la caractérisation des SSE. La durabilité des SSE identifiés sur le territoire sera ensuite analysée afin de déterminer si des fluctuations sont susceptibles de se produire en concomitance avec les changements globaux. Finalement, différents scénarios de zonage de l'aménagement durable du territoire seront comparés quant à leur capacité à optimiser les retombées globales du territoire en termes de services écologiques rendus à la société. Ultimement, les outils développés faciliteront l'analyse de la contribution des territoires d'intérêts aux objectifs de conservation et d'accès à la nature à l'échelle régionale. Ces analyses permettront aussi de faciliter la délimitation de futurs projets d'aires protégées, dont des APUD.

Domaines de recherche

- Aire protégée
- Services écologiques
- Biodiversité
- Conservation
- Utilisation durable
- Système socioécologique

Directeur de recherche

Jérôme Cimon-Morin

Milieu de recherche

Université Laval, département de sciences du bois et de la forêt au sein de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

Site web


Soutien financier disponible par programme d’études

Doctorat en sciences forestières

Description du programme

Soutien financier disponible*

Financement en lien avec le projet de recherche

24000$ par année pendant 3 années.

Financement en lien avec le programme d'études

Bourses de réussite

Étapes
Prime 
Examen de doctorat et présentation de projet réussis avant la fin de la 4e session
3 135$
Rapport favorable du comité d'encadrement avant la fin de la 7e session
2 090$
Dépôt initial de la thèse avant la fin de la 9e session 
4 180$
Publication d'un article dans une revue scientifique avant la fin de la 6e session
950$
Total 10 355$

Financement en lien avec l'Université Laval

Sources de financement Montant
Bourses de leadership et d'engagement (Canadiens et résidents permanents) 
30 000$
Bourses citoyennes et citoyens du monde (étudiants étrangers) 30 000$
Bourse pour projet de stage ou de recherche hors Québec  1 000$ à 2 000$
Bourse d’études supérieures des organismes subventionnaires     20 000$ à 70 000$
Répertoire électronique des bourses de troisième cycle 500$ à 50 000$

Programme de bourses d’exemption des droits de scolarité supplémentaires pour étudiants étrangers: bourse permettant à un candidat étranger de payer les mêmes droits de scolarité qu’un candidat canadien, ce qui représente une économie globale d’environ 40 000$. À noter que ceux qui bénéficient de ce programme ne recevrons pas la bourse d'admission au doctorat directement. Votre bourse sera intégrée au Programme d'exemption des droits de scolarité majorés afin de vous permettre de payer le tarif québécois.

* Présentation du soutien financier maximal disponible. Certaines conditions s'appliquent. Sujet à changement sans préavis. Pour plus d'information, renseignez-vous auprès des organismes responsables.

Profil recherché

- Agronomie
- Développement rural
- Aménagement du territoire et développement régional
- Agroforesterie
- Biologie
- Génie agroenvironnemental
- Génie du bois
- Génie géomatique
- Géographie
- Environnement naturel et aménagés
- Aménagement et environnement forestiers
- Développement durable du territoire
- Développement durable

Exigences et conditions

- Détenir un baccalauréat et une maîtrise (ou être en voie de l'obtenir) en biologie, en géographie, en environnement, en foresterie ou dans toute autre discipline connexe jugée pertinente.
- Démontrer de l'intérêt et des aptitudes pour réfléchir à des problèmes complexes et pour synthétiser les résultats de recherche efficacement.
- Démontrer de bonnes aptitudes pour la rédaction scientifique (avoir publié un article scientifique est considéré comme un atout).
- Détenir des connaissances en économie forestière (un atout).
- Détenir des connaissances sur les services écologiques forestiers (un atout).
- Connaître la planification systématique de la conservation ou d'autres outils de priorisation spatiale (un atout).
- Détenir des connaissances en statistiques et connaissance du logiciel R (un atout).
- Être en mesure de commencer le doctorat à la date prévue d'entrée en fonction.

Documents exigés

- Texte sur les intérêts de recherche
- Lettre de recommandation
- Lettre de motivation
- Curriculum vitæ
- Relevé de notes
Toutes les personnes intéressées par le projet sont invitées à déposer leur candidature (CV, relevé de notes et lettre d'intérêt). Les chercheurs responsables s'engagent à utiliser des critères généraux, clairs et souples pour évaluer l'excellence des candidatures. Seulement les candidatures retenues pour des entrevues seront contactées à la fin de la période d'affichage.

Date limite pour postuler

1 mars 2024

Pour plus d'information

Jérôme Cimon-Morin
Professeur adjoint
Département des sciences du bois et de la forêt
Jerome.Cimon-Morin@sbf.ulaval.ca