Projets de recherche

Sécurité incendie des bâtiments préfabriqués et modulaires

Description

La préfabrication de composants, d'assemblages et de modules de construction gagne en popularité en raison de nombreux avantages par rapport à la construction traditionnelle sur site. Les composants et les assemblages préfabriqués suivent généralement un calendrier de construction similaire à celui de la construction traditionnelle sur site. Cependant, les modules disposent généralement des services principaux installés, ce qui entraîne intrinsèquement la nécessité de les connecter et de protéger toutes les ouvertures contre le passage du feu.

La construction traditionnelle à ossature de bois s'est historiquement révélée efficace pour limiter la propagation du feu dans les vides de construction en raison des coupe-feu inhérents à la construction à ossature de plate-forme. Bien que les vides de construction des assemblages soient similaires aux ossatures traditionnelles en bois, des espaces dissimulés supplémentaires peuvent être créés lors de la contiguïté d'assemblages préfabriqués ou de modules adjacents.

Il est nécessaire de comprendre les principes de conception et les schémas de construction, et d'identifier les risques découlant de la préfabrication. Ces risques devront être évalués par rapport aux exigences de sécurité incendie énoncées dans le Code national du bâtiment du Canada. Des techniques d'atténuation et des changements dans les techniques de construction pourraient être justifiés pour mieux s'adapter à cette nouvelle ère de construction.

Ce projet cadre dans une initiative de recherche collaborative pilotée par l'Université d'Alberta intitulée Next Generation Wood Construction. Cette initiative est appuyée financièrement par le CRSNG, divers partenaires industriels et instances gouvernementales.

Domaines de recherche

- Génie civil
- Génie du bois
- Sécurité incendie
- Structures en bois

Directeur de recherche

Christian Dagenais

Milieu de recherche

Département des sciences du bois et de la forêt

Site web


Soutien financier disponible par programme d’études

Maîtrise en génie du bois et des matériaux biosourcés - avec mémoire

Description du programme

Soutien financier disponible*

Financement en lien avec le projet de recherche

23000$ par année pendant 2 années.

Les candidats seront encouragés à appliquer à d'autres sources de financement, notamment la bourse à l'excellence du CRSNG ou du FRQNT.

Financement en lien avec le programme d'études

Bourses de réussite

Étapes
Prime
Dépôt initial du mémoire OU passage accéléré au doctorat avant la fin de la 5e session
1 000$
Total 1 000$

Financement en lien avec l'Université Laval

Sources de financement Montant
Bourses de leadership et d'engagement (Canadiens et résidents permanents) 10 000$
Bourses citoyennes et citoyens du monde (étudiants étrangers) 20 000$
Bourse pour projet de stage ou de recherche Hors-Québec
1 000$ à 2 000$
Bourses d’études supérieures des organismes subventionnaires
17 500$ à 40 000$
Répertoire électronique des bourses de deuxième cycle
500$ à 50 000$

* Présentation du soutien financier maximal disponible. Certaines conditions s'appliquent. Sujet à changement sans préavis. Pour plus d'information, renseignez-vous auprès des organismes responsables.

Profil recherché

- Génie civil
- Génie du bois
- Génie mécanique

Exigences et conditions

- Être admissible à la maîtrise à l'Université Laval.
- Puisque le projet de recherche est réalisé en partenariat avec l'industrie de la construction, le candidat doit démontrer des habiletés en communication ainsi qu'un intérêt à réaliser de la recherche dans un cadre collaboratif et dans un environnement multidisciplinaire.

Documents exigés

- Lettre de motivation
- Curriculum vitæ
- Relevé de notes

Date limite pour postuler

5 avril 2024

Pour plus d'information

Christian Dagenais
Professeur invité
Département des sciences du bois et de la forêt
Christian.Dagenais@sbf.ulaval.ca