Projets de recherche

Modélisation de la réactivité des anodes dans les cuves d'électrolyse par une approche multi-échelles

Description

Le Canada est un des principaux producteurs d'aluminium dans le monde et la majorité de la production est faite au Québec. Dans les cuves d'électrolyse, un fort courant circule entre les anodes et les cathodes. Le carbone des anodes est requis par le procédé d'électrolyse. Ainsi, les réactions de l'anode avec l'air ou le CO2 entraînent une surconsommation de carbone qui ne sert pas à produire de l'aluminium, ce qui a un impact négatif sur les coûts, les émissions de GES et la productivité d'une aluminerie. Ce projet vise à étudier l'impact des propriétés de l'anode et des paramètres opérationnels sur la réactivité de l'anode, notamment l'impact de la croûte. Un modèle sera développé pour prédire la surconsommation de carbone en se basant notamment sur des bilans de chaleur, de masse et d'espèces dans des milieux poreux. Des données expérimentales seront utilisées pour calibrer le modèle. À la fin, ce projet permettra de mieux comprendre l'importance relative des mécanismes en jeu afin de réduire la surconsommation de carbone et les inconvénients qui s'y rattachent.

Domaines de recherche

- Production primaire d'aluminium
- Réactivité de l'anode
- Modélisation
- Milieux poreux
- Bilan de chaleur et d'espèces
- Réduction des émissions de GES

Directeur de recherche

Louis Gosselin

Milieu de recherche

REGAL - Centre de recherche sur l'aluminium, Université Laval

L'Université Laval compte un pôle d'expertise sur la production primaire d'aluminium impliquant plusieurs membres du corps professoral, professionnels de recherche, étudiantes et étudiants faisant partie du REGAL (https://www.regal-aluminium.ca/fr/accueil/). En partenariat étroit avec l'industrie, notre équipe dynamique vise à mieux comprendre et à améliorer les divers procédés utilisés dans les alumineries via des travaux expérimentaux, de la modélisation et du traitement de données.

Site web


Soutien financier disponible par programme d’études

Doctorat en génie mécanique

Description du programme

Soutien financier disponible*

Financement en lien avec le projet de recherche

27000$ par année pendant 4 années.

Le financement de ce projet provient du Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie (CRSNG) du Canada et d'Alcoa.

Financement en lien avec le programme d'études

Bourses de réussite

Étapes
Prime 
Prime de progression
7 x 500$
Examen doctoral ou séminaire de présentation 750$
Examen doctorat, séminaire ou conférence
1 000$
Publication
750$
Communication
1 000$
Dépôt initial
1 000$*
Total 8 500$

* Un bonus de 500 $ sera ajouté à la prime à la diplomation si le dépôt initial est effectué avant la session maximale d’admissibilité.

Financement en lien avec l'Université Laval

Sources de financement Montant
Bourses de leadership et d'engagement (Canadiens et résidents permanents) 
30 000$
Bourses citoyennes et citoyens du monde (étudiants étrangers) 30 000$
Bourse pour projet de stage ou de recherche hors Québec  1 000$ à 2 000$
Bourse d’études supérieures des organismes subventionnaires     20 000$ à 70 000$
Répertoire électronique des bourses de troisième cycle 500$ à 50 000$

Programme de bourses d’exemption des droits de scolarité supplémentaires pour étudiants étrangers: bourse permettant à un candidat étranger de payer les mêmes droits de scolarité qu’un candidat canadien, ce qui représente une économie globale d’environ 40 000$. À noter que ceux qui bénéficient de ce programme ne recevrons pas la bourse d'admission au doctorat directement. Votre bourse sera intégrée au Programme d'exemption des droits de scolarité majorés afin de vous permettre de payer le tarif québécois.

* Présentation du soutien financier maximal disponible. Certaines conditions s'appliquent. Sujet à changement sans préavis. Pour plus d'information, renseignez-vous auprès des organismes responsables.

Profil recherché

- Génie des mines, matériaux et métallurgie
- Génie civil
- Génie mécanique
- Génie chimique
- Génie physique

Exigences et conditions

- Avoir maintenu une moyenne cumulative minimale de B (ou équivalent) pendant les études antérieures au premier cycle et à la maîtrise
- Avoir un intérêt marqué en recherche sur des problématiques industrielles, notamment celles présentées dans la description du projet
- Excellente capacité à s'exprimer et à rédiger en français et/ou en anglais

Documents exigés

- Lettre de motivation
- Curriculum vitæ
- Relevé de notes
***IMPORTANT***
Envoyez tous vos documents en un seul envoi à l'adresse suivante : energie@gmc.ulaval.ca. Indiquez dans l'objet du courriel le titre ou le numéro du projet pour lequel vous postulez. Merci!

Pour plus d'information

Louis Gosselin
Professeur
Département de génie mécanique
Louis.Gosselin@gmc.ulaval.ca